En quoi la vaisselle comestible est-elle biodégradable ?

La vaisselle, elle nous sert chaque jour… En porcelaine, en terre cuite, ou encore en grès, la vaisselle nous accompagne au quotidien pour faciliter nos repas depuis des générations.

Depuis quelques dizaines d’années, la vaisselle en plastique pollue notre environnement. Fabriquée à partir de pétrole ou de ses dérivés, et donc d’une ressource fossile largement connue pour le désastre écologique que cette industrie génère, cette vaisselle va être amenée à disparaître. Avec la fameuse loi européenne interdisant depuis le 1er janvier 2020, la commercialisation d’objets plastique à usage unique, un vent d’innovation souffle sur la planète et c’est tant mieux ! La vaisselle biodégradable à de beaux jours devant elle.

En effet, les déchets issus de la vaisselle jetable en plastique, sont incinérés ou enfouis et mettent entre 100 et 1 000 ans à se désagréger…

Pour palier à ce phénomène, la vaisselle fait son entrée sur la scène de l’innovation et dévoile des produits vraiment intéressants. La vaisselle devient donc l’objet d’une multitude d’exploration afin de devenir compostable, biodégradable. Et quel meilleur composant que la nourriture elle-même pour créer ces nouveaux produits ?

L’industrie agroalimentaire déborde d’idées pour proposer de la vaisselle biodégradable et comestible, toujours plus craquante… Il n’est plus rare de trouver des assiettes réalisées à partir de pommes de terre, des pailles en sucre aromatisé ou en fibres naturelles de pommes ou même en pâte (oui oui comme les pâtes), des bols en céréales…

Tous ces contenants, fabriqués à partir de ce qu’ils contenaient jadis, sont évidemment comestibles, mais il sont surtout compostables à la maison ! Leurs matières premières, issues de fibres de végétaux, céréales, légumes, fruits, et sans produit chimique ajouté… permettent un compost complètement sain et très rapide… Enfin, si vous ne les avez pas mangez avant 😉